De New York à San Francisco, vivez un voyage au coeur de l’Amérique abandonnée. Le photographe David de Rueda et la journaliste Mélanie de Groot van Embden sont partis faire un road trip d’exploration urbaine aux Etats-Unis. Voici la seconde partie de leurs aventures en texte et en images…

Parmi les endroits abandonnés qui fascinent le plus aux Etats-Unis, les hôpitaux psychiatriques se trouvent très haut dans le classement. Situés à l’abri des villes dans des endroits souvent reculés, ils sont la source d’histoires glaçantes et font fantasmer les chasseurs de fantômes. Ce sont d’immenses complexes s’étendant sur des kilomètres de couloirs.

Souvent gardés et sécurisés, ils renferment beaucoup de traces de leur passé. L’atmosphère y est lourde, oppressante. Bien que certains nous aient résisté, nous avons pu pénétrer dans plusieurs d’entre eux au début de notre voyage, notamment en Pennsylvanie. Dans ces villages isolés, le moindre mouvement attire l’attention des habitants, la discrétion était donc encore plus de mise.

Armés de nos boîtiers D600 et D800, nous avons passé de longues heures au milieu de ces murs transpirant l’angoisse. On guette le moindre bruit. En arpentant les couloirs sombres, on croise des puis de lumière et des chambres à la lumière diffuse. On se croirait dans un film. Dans ces lieux en perdition, tout se décompose. Les étages sont inondés, de l’eau goutte sur nos têtes. Les portes en bois sont infestées de vers et il y règne une chaleur humide. Une dernière photo, un dernier plan vidéo, et on se hâte de sortir avant que la nuit tombe.

Commentaires