Contrairement à la pièce de Shakespeare, cette histoire de Roméo et Juliette ne se passe pas à Vérone mais à Kuhmo, en Finlande. À l’instar de leurs homonymes, ce couple maudit devrait normalement être ennemi, mais de manière inattendue, le destin en a décidé autrement : l’ours et la louve sont devenus amis.

Roméo et Juliette. Photo prise avec le Nikon D3 et l’objectif 600 mm à f/4.0 | 1/125 s | 2500 ISO, le 12/07/2009 à 2h30 ©Lassi Rautiainen

Cette histoire nous vient de Lassi Rautiainen, photographe de nature avide de documenter et de préserver les grands carnivores de Finlande. Ses efforts ont fait de lui une figure emblématique et un pionnier dans le domaine du tourisme photographique finnois. Dans un premier temps, en avril 1978,  il se passionne pour la prise de vue d’ours quand, perché en haut d’un arbre, il espère photographier cet animal qui a tué un élan près de l’endroit où il était assis.

De rares photos montrent comment le jeune ours brun et la louve grise s’assoient pour manger et contempler ensemble le paysage pendant près de deux heures. Photo prise avec le Nikon D3S et l’objectif 600 mm + 1,7x f/6.7 | 1/60 s | 1600 ISO, le 16/09/2012 à 18h15 ©Lassi Rautiainen

Les ours le captivent tellement, nous confie-t-il, « qu’ils ont pris le contrôle de [son] existence ». Il s’intéresse ensuite aux gloutons et enfin aux loups, écrit des livres sur ces trois espèces, effectue des observations, donne des conférences sur ces carnivores qu’il respecte tant lors d’événements internationaux et organise des safaris photo pour les amoureux de la nature.

Viens dîner avec moi : voici l’ours sauvage qui invite sa copine louve à partager son repas. Photo prise avec le Nikon D3S et l’objectif NIKKOR 600MM F/4G ED VR à 1/50 s | 12 800 ISO, le 8/10/2011 à 7h11 ©Lassi Rautiainen

Il se prend de passion pour les loups un matin de juillet 1992 lorsqu’il en aperçoit un pour la première fois dans la brume de Kuhmo, en Finlande.  Après avoir photographié des ours et des gloutons pendant de nombreuses années, il rêve désormais de photographier des loups. Par le passé, ces derniers étaient impossibles à photographier ; ils étaient détestés et tués par les populations locales. « Les loups sont des animaux fantastiques à observer et à photographier. J’ai commencé à envisager de faire un livre sur eux : personne ne l’avait encore fait en Finlande », explique Lassi.

Chaque soir après une dure journée de chasse, on peut observer ce duo d’amis improbables en train de partager un dîner romantique autour d’une carcasse de chevreuil alors que le soleil se couche sur leur demeure sauvage. ©Lassi Rautiainen

Il se met alors à voyager dans le monde entier pour photographier et documenter les loups. Puis, en 2003, ses passions semblent converger. Il est confronté pour la première fois de sa vie à une rencontre entre des ours et des loups. Il poursuit son observation de ce type d’événements en Finlande les années suivantes. Il s’agit cependant de moments brefs et souvent empreints d’agressivité. Pour les loups, explique Lassi, « la présence d’ours revient à agiter un drapeau rouge sous le nez d’un taureau ».

Personne ne peut savoir exactement pourquoi ou comment une jeune louve et un jeune ours sont devenus amis. Les touristes de toutes les régions du monde font le voyage pour essayer d’immortaliser cette belle amitié avec leur appareil photo. Photo prise avec le Nikon D3 et l’objectif NIKKOR 600MM F/4G ED VR à 1,7x f/6.7 | 1/60 s | 3200 ISO, le 15/09/2011 à 19h10 ©Lassi Rautiainen

Puis, à l’été 2006, il photographie du jamais vu : une amitié tout à fait inhabituelle entre un jeune ours mâle et une jeune louve. Lassi avait d’abord repéré un ourson timide qui restait dans son coin et avait tendance à se nourrir seul. Si de plus grands ours s’approchaient, il s’éloignait rapidement. Lassi suit alors cet ourson, le photographie plusieurs nuits de suite, jusqu’à ce qu’une louve timide elle aussi le rejoigne. Elle semble rester dans son coin, évitant les conflits avec les autres loups. Cette rencontre était-elle exceptionnelle ?

L’harmonie, ou son absence, dépend du niveau de faim et de la capacité à coexister pendant plusieurs heures. Photo prise avec le Nikon D2X et l’objectif NIKKOR 400MM F/2.8G ED VR à f/2.8 | 1/60 s | 400 ISO, le 16/09/2012 à 18h15 ©Lassi Rautiainen

Lorsqu’il en a été témoin, Lassi documentait les ours et effectuait des recherches depuis plus de vingt ans. Il nous explique : « Dans le royaume des ours, je n’avais jamais vu un individu qui, d’une manière ou d’une autre, ne se comportait pas de façon menaçante envers un loup, si ce n’est en le chargeant, au moins en émettant ce claquement caractéristique des mâchoires ou un grognement grave de mise en garde ». Lassi nomme alors l’ours Roméo et la louve Juliette.

Lassi continue de suivre le duo et les photographie pendant plusieurs nuits. Même s’ils sont méfiants l’un envers l’autre au début, ils commencent bientôt à se retrouver chaque soir pour partager un repas. Au cours de ces rencontres secrètes, Roméo apparaît d’abord, suivi de Juliette peu de temps après ; tous deux ont vérifié qu’aucun autre ours ou loup n’était dans les alentours. « S’ils avaient appartenu à la même espèce, explique Lassi, on aurait supposé que des sentiments plus profonds étaient à l’œuvre ». Leur amitié dure plusieurs semaines avant qu’ils ne repartent chacun de leur côté. Lassi aperçoit Roméo plusieurs fois encore, mais toujours seul, et Juliette a rejoint les siens.

« Les ours et les loups restent mes sujets photographiques de prédilection. » Lassi Rautiainen. Photo prise avec le Nikon D3 et l’objectif NIKKOR 600MM

Chaque soir après une dure journée de chasse, on peut observer ce duo d’amis improbables en train de partager un dîner romantique autour d’une carcasse de chevreuil alors que le soleil se couche sur leur demeure sauvage.

La première fois que Lassi aperçoit le duo ours-loup, c’est une surprise. « Personne n’avait jamais pensé que les ours et les loups pouvaient être amis. Nous n’avons pas réalisé que c’était possible sur le plan biologique. » Même si cette histoire de Roméo et Juliette ne correspond pas à nos attentes d’une amitié dans la nature, il s’agit d’un phénomène que Lassi a revu depuis, et qu’il est parvenu à immortaliser avec son appareil photo.

Les visiteurs de Kuhmo qui espèrent saisir un beau moment comme celui de la photo ci-dessus, doivent cependant avoir de la chance. Lorsque nous discutons avec Lassi, il nous dit que le conseil qu’il a donné aux photographes était de faire preuve de patience : « Lorsque vous restez une ou deux nuits dans cette zone, c’est comme jouer à la loterie. Vous devez y rester de nombreuses nuits pour avoir la chance d’observer un duo entre un loup et un ours » . Lassi lui-même passe souvent des semaines à camper, suivre et documenter les loups, les gloutons et les ours. Mais après plus de 35 ans de métier, son intérêt est toujours aussi grand.

Pour obtenir des photos comme celles de Lassi, il ne suffit cependant pas d’être chanceux ; il faut aussi faire preuve d’une patience qui ne peut naître que de la passion. « Avoir de nouvelles expériences dans la nature et les consigner agissent comme une drogue permanente chez moi. Mon esprit aspire à rechercher le jamais vu ou à améliorer les précédentes photos. »

Lassi Rautiainen : photographe de nature, gardien de la nature finnoise, de ses ours, gloutons et loups. Il loue 16 cachettes photo à des clients du monde entier, venus observer et photographier la nature.

Grâce au dévouement de Lassi envers la protection de la nature autour de lui, le braconnage est rare près de ses sites de prise de vue, et l’acceptation de la faune sauvage et du tourisme de nature s’est généralisée. Aujourd’hui, Lassi est un pionnier du tourisme photographique en Finlande. Sa passion l’a conduit à créer le livre « Fighters » qui relate sa fantastique expérience avec les loups, les ours et les autres grands carnivores sauvages de Finlande. Il est disponible sur son site.

Lassi

Lassi Rautiainen

Le photographe de nature et expert en tourisme photographique, Lassi Rautiainen, photographie la nature finnoise depuis plus de 35 ans. Il a été photographe ambassadeur Nikon de 2009 à 2011 et a publié plus de 20 livres. Il est également directeur artistique du Kuusamo Nature Photo Festival.

Commentaires