Les prix du dernier Nikon Film Festival ont été remis lors d’une cérémonie réunissant plus de 300 personnes au MK2 Bibliothèque François Mitterrand (Paris) dont le jury présidé par Michel Hazanavicius.

 Au programme de cette soirée, une remise des 5 Prix et d’une mention spéciale en présence de l’ensemble des membres du jury mais aussi un cocktail permettant aux finalistes d’échanger autour d’un verre avec le jury et de nombreux professionnels. C’était l’ocassion pour Nikon de remercier l’ensemble des réalisateurs participants, les partenaires du festival mais aussi les nombreux médias qui soutiennent chaque année cet événement.

Une 5ème édition record !

Avec 1091 films en compétition et plus de 5 millions de visionnages sur la plateforme en ligne www.festivalnikon.fr, le festival s’impose comme un rendez-vous incontournable dans la création de courts-métrages en France. Fort de cet engouement, le festival en ligne est devenu en quelques années un véritable tremplin pour les jeunes réalisateurs et un révélateur de talents qui a propulsé certaines œuvres en compétition sous les feux de la rampe. Le film « Je suis à l’heure », en compétition cette année, a par exemple été visionné plus d’1 million de fois, le teaser du festival presque 3 millions de fois.

Les délibérations du jury

Nous vous proposons également de revenir en vidéo sur les délibérations du jury, exercice difficile cette année avec 1091 films en compétition et beaucoup de talent. Michel Hazanavicius, président de ce jury de professionnels, nous explique les raisons de ces choix :

De manière unanime, le jury a souligné la qualité générale des films présents dans la pré-sélection mais également la grande diversité des sujets abordés en tout liberté par des participants qui utilisent le format très court sans formatage et sans auto-censure, il en ressort un résultat de très grande qualité. Nous vous invitons d’ailleurs, au delà des résultats, à visiter le site www.festivalnikon.fr  pour retrouver l’ensemble des films en compétition.

Bilan vidéo de cette 5ème édition

Commentaires