Sébastien Lafont, que nous avions rencontré en 2014, a réalisé un magnifique carnet de voyage : « Madagascar – à la recherche du Monde Perdu » diffusé en décembre dernier sur France 5. Pendant un mois, il a fait un voyage à travers le temps, à la recherche des lémuriens géants, des hippopotames nains et des crocodiles à cornes… Retour sur cette expédition en photo.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Explorer Madagascar, c’est faire un voyage dans le temps… Immense, sauvage, mystérieuse… Sébastien Lafont s’est lancé à la recherche d’un Monde Perdu à travers les canyons escarpés, les jungles impénétrables et les déserts brûlants. Embarquement pour un périple à travers les âges. Direction : le Monde Perdu !

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Fahita, le piroguier, est un descendant des Vazimba, les premiers habitants de Madagascar. A travers les canyons de la rivière Manambolo, il conduit Sébastien vers un site sacré où reposent des sépultures de ses ancêtres.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Isolée pendant des millénaires, Madagascar a donné naissance à des dizaines d’espèces de caméléons. Grands ou minuscules, ces sauriens peuvent bouger leurs yeux indépendamment l’un de l’autre. Leur langue protractile qui se déploie en un éclair leur permet d’attraper leurs proies et ils peuvent même changer de couleur à leur guise.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Sébastien Lafont  a exploré la campagne profonde à la découverte des Merina, cette ethnie d’agriculteurs des hautes terres. Des vies rudes d’un autre temps… Ici, pas de tracteurs, les malgaches ne peuvent compter que sur leurs bras et sur leurs zébus pour survivre.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

A Madagascar, on distingue 3 niveaux de croyances: un Dieu créateur hérité des grandes religions monothéistes. Les ancêtres dont les esprits sont omniprésents et auxquels les malgaches font appel très souvent. Et enfin, des plantes des animaux ou des lieux sacrés. C’est dans l’un de ces sites animistes que ce prêtre s’apprête à entamer une cérémonie.

Le sulfure d’hydrogène qui se dégage de la source est un gaz très nocif. C’est en respirant ce souffle que les initiés parviennent à un état de transe… Ils parviennent alors à se connecter avec les esprits de leurs ancêtres pour leur demander richesse, santé, amour…

Malgré leurs existences précaires et difficiles, les Malgaches font face et tout en sourire. Ici, le futur c’est demain, c’est un art de vivre, presque une philosophie. Le célèbre photographe Pierrot Men (www.pierrotmen.com) sait mieux que personne révéler la beauté profonde de l’âme malgache.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

De nombreux hommes dont certain devraient encore être à l’école s’enfoncent dans les entrailles de la terre au péril de leur vie. Ils espèrent y trouver une pierre semi précieuse : la tourmaline. Elle fait tourner les têtes des habitants de la région…

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Les ancêtres des lémuriens ont colonisé Madagascar depuis les côtes africaines il y a 60 millions d’années. Grands ou minuscules, nocturnes ou diurnes, ils se sont lentement diversifiés pour s’adapter aux différents écosystèmes de l’île. On en dénombre aujourd’hui une centaine d’espèces. Le lémurien doré est le plus rare d’entre eux, il n’en reste que 400 à l’état sauvage…

Il y a 2500 ans, des marins asiatiques intrépides, guidés par les étoiles, découvrent le Monde Perdu de Madagascar, sa faune et sa flore fabuleuses… Poussés par les vents de mousson, ils ont bravé les océans sur de frêles pirogues à balancier comme celles-ci. Autrefois nomades, les pêcheurs Vezo sont les fiers descendants de ces premiers malgaches.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Sur la côte idyllique du canal du Mozambique, les pêcheurs Vezo incarnent la force tranquille de ceux qui savent encore vivre de peu mais vivre libres… Même si les temps sont durs, les gamins d’Andavadoaka rêvent encore de pêche. La relève est assurée !

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

A travers les pics, les jungles et les déserts, il a découvert les merveilles naturelles de la Grande Ile mais aussi les menaces qui pèsent sur ce joyau de la biodiversité. En 50 ans, Madagascar a perdu la moitié de ses arbres. Cette déforestation galopante ravage l’île mais elle menace également ses habitants. Gilles Gauthier, un français installé dans une vallée perdue, a déjà replanté des centaines de milliers d’arbres et rêve de reboiser toute l’île.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Enfin dans le parc de Tsimanampetsotsa, aux confins des pistes du Sud, Ryan Dart, un Australien a fait une découverte unique. Il entraîne Sébastien dans les profondeurs obscures d’une grotte immergée. Au milieu des formations calcaires millénaires, Ryan a découvert des centaines de fossiles d’animaux dans un état de conservation exceptionnel. Crocodiles à cornes, hippopotames nains, lémuriens géants, cette super faune aujourd’hui disparue est le véritable Monde Perdu de Madagascar.

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Côté matériel

Sébastien Lafont est parti à Madagascar affronter les éléments en compagnie d’un Nikon Coolpix AW130. Encore une fois, il l’a beaucoup utilisé ! Le boitier, petit mais costaud, a capté des images sensationnelles d’une descente dans les profondeurs d’une mine de tourmaline. Il a également servi pour toutes les séquences embarquées au plus près des personnages que Sébastien a rencontré. Enfin, le réalisateur a tourné des images sous marines incroyables avec l’AW130. Première à la télévision française, Sébastien Lafont a plongé dans une grotte qui recèle une quantité impressionnante de fossiles d’animaux aujourd’hui disparus.

Sébastien Lafont a également embarqué le D750, le plein format orienté vidéo. Ce reflex a servi aussi bien pour la prise de vue photo et vidéo. Sa sensibilité record a notamment permis à Sébastien de filmer toute une séquence de nuit dans un village de pêcheurs à 12800 ISO !

Madagascar Sebastien Lafont NIKON

Sébastien Lafont

"Je suis journaliste, réalisateur et photographe, épris de grands espaces et de rencontres. J’ai la chance immense de voyager dans des décors grandioses, de rencontrer des hommes et des femmes extraordinaires et d’apercevoir quelques uns des animaux les plus majestueux sur terre."

son matériel

Commentaires