Luc Perrot, photographe de paysages depuis plus de 25 ans, est établi à l’île de la Réunion depuis 1999. Depuis cette date, il parcours sans relâche les sentiers de l’île à la recherche de la bonne composition. Mais c’est en découvrant la beauté du ciel austral qu’il fait évoluer sa passion en combinant sur une même prise de vues les splendeurs des paysages réunionnais et les étoiles de la Voie Lactée.

Ses sessions nocturnes sont pour lui l’occasion de dévoiler un monde onirique tout en profitant de la solitude du moment pour développer sa créativité. Découvrez ci-dessous une sélection de ses photos ainsi que son récit.

Comète Lovejoy (D700 + Nikon 24mm f/1,4 – Assemblage panoramique)

« Le 24 décembre 2011, à 5h du matin, j’arrive au point de vue qui surplombe le Cirque de Mafate, le Maïdo à plus de 2000m d’altitude. Mes informations ce sont avérées: dans les toutes premières lueurs de l’aube la somptueuse comète Lovejoy, surnommée comète de Noël, offre un spectacle magnifique au-dessus des montagnes de la Réunion. Étonnemment seul, je savoure pleinement ce moment qui demeure à ce jour l’un de mes plus beaux souvenirs de photographe. »

Comète Lovejoy

Alchimie (D700 + Nikon 24mm f/1,4 – Assemblage panoramique)

« J’ai patienté deux ans pour pouvoir obtenir ce cliché de la Voie Lactée en arche au-dessus du « Piton de l’eau », ancien petit cratère rempli d’eau, avec le Piton des Neiges en arrière plan. Il n’est en effet pas facile de réunir toutes les bonnes conditions simultanément : la Voie Lactée
correctement positionnée, un fin croissant de Lune juste dans mon dos pour éclairer la scène… et une météo favorable. La pureté du ciel associée à la magie du lieu procure une harmonie évidente. »

Alchimie

Ilôt Volcanique (D800 + 24mm f/1,4 – Assemblage panoramique)

« Il existe des moments de grâce dans la vie d’un photographe, des moments où tous les éléments de la nature se coordonnent pour offrir un spectacle unique et majestueux. Si une météo peut parfois s’avèrer néfaste pour l’astrophotographe, elle peut aussi réserver de belles surprises éphémères qu’il faut savoir saisir. Cette nuit là, une mer de nuage recouvre l’enclos Fouquet, laissant juste émerger le sommet du Piton de la Fournaise…et la Voie lactée. »

La Lune dans la Fournaise (D750 – Nikon 500-200mm)

Le 11 septembre 2016, le Piton de la Fournaise débute une nouvelle phase éruptive. Quelques jours plus tard, la pleine lune à la bonne idée de s’inviter au spectacle. Pour l’occasion, j’ai eu l’idée de combiner les deux événements sur un même cliché, un gros plan très resserré pour obtenir une Lune de taille respectable. Équipé de mon 200-500mm et donc d’un équipement relativement lourd et encombrant, j’attends avec un peu d’appréhension l’apparition de la Lune.

Je ne suis pas certain d’être tout à fait au bon endroit et sous les tropiques, les astres bougent beaucoup plus vite que sous les latitudes européennes. Le timing sera donc très court. Et effectivement, dès l’apparition de l’astre, un bon sprint de 200m me sera nécessaire pour obtenir le bon alignement et réaliser cette photo unique. Le petit plus de cette image est l’aspect pris par la Lune, complètement floutée par la chaleur de l’éruption. Effet graphique garanti. 1er prix du Photo Nightscape Awards 2016.

The Cave (D800 + 24mm f/1,4 – Assemblage panoramique)

« Autoportrait réalisé depuis de la grotte de Saint-Leu devant l’immensité de l’océan…et de l’univers. Il ne faut pas se fier au calme apparent de cette image. En réalité, la mer agitée alimente un souffleur situé juste devant moi, projetant des embruns de façon continue sur le matériel. De plus, la grotte amplifie les bruits liés au ressac de l’océan dans un vacarme assourdissant. »

The Cave

Apocalypse (D800 + Nikon 24-70 f/2,8)

« Incontestablement, la Réunion est une île qui se vit intensément. Le Piton de la Fournaise est l’un des volcans les plus actifs au monde et j’ai la chance de pouvoir obtenir des accréditations afin d’admirer le spectacle au plus près. Pour cette image, 5 heures d’approche auront été nécessaires, sur un terrain extrêmement instable, afin de venir au plus près du site éruptif. Entre averses et timides éclaircies, il n’aura pas été simple d’immortaliser la beauté du spectacle. L’association de la lave en fusion avec ces nuages menaçants ajoute à la scène une ambiance apocalyptique…tellement proche de la réalité. »

Apocalypse

Au plus près (D800 + Nikon 24-70 f/2,8)

« Le milieu est hostile. Pas question de s’y aventurer tout seul. Un minimum d’équipement s’impose : casque, masque à gaz, grosse paire de chaussures de randonnée et gants solides car la marche d’approche se fait sur un terrain souvent composé de grattons, roches volcaniques très instables et extrêmement coupantes à la moindre chute. Mais la beauté du spectacle compense toutes ces heures de marche. »

Ambiance volcanique (D610 + 14mm f/2,8)

« Au coeur de l’enclos Fouqué, un ancien cratère est éclairé par des projections de lave de l’éruption d’août 2015. la Voie lactée et la Lune apportent ici un éclairage supplémentaire à la scène. »

Ambiance volcanique

Ses travaux ont de nombreuses fois été remarqués au niveau international au point d’avoir décroché à plusieurs reprises l’APOD (photo astronomique du jour à la NASA) ainsi que des publications auprès de sites et magazines prestigieux. Luc Perrot est aussi très régulièrement récompensé lors de concours internationaux, le dernier en date étant le 1er prix du Photo Nightscape Awards 2016.

La Réunion étant une île particulièrement généreuse, le Piton de la Fournaise, l’un des volcans les plus actifs au monde, offre à cet amoureux de la nature des spectacles hors du commun. Ces trois dernières années, les occasions n’ont pas manqué pour mettre en valeur les merveilles du ciel austral, parfois sous les lueurs d’un volcan en éruption.

Depuis 2015, Luc Perrot à rejoint le groupe TWAN, une communauté internationale d’astrophotographes passionnés, chargée de promouvoir cette nouvelle discipline à travers le monde.

Luc Perrot

Luc Perrot, photographe de paysages depuis plus de 25 ans, est établi à l'île de la Réunion depuis
1999.

Commentaires