Le blogueur Bruno Maltor parcours la planète pour son blog depuis 2012, son message : on peut vivre en voyageant.

 Fondateur du blog pour voyageurs « votre tour du monde », Bruno Maltor, 24 ans, réalise ce que beaucoup d’autres rêveraient de faire : parcourir la planète et prendre des photos de toutes les personnes que l’on rencontre sur la route.

Comment y est-il parvenu ? Avec un peu d’audace et quelques bonnes idées. Comme quoi, quand on veut, on peut !

Bruno commence à voyager durant ses études à KEDGE Business School : il enchaîne les stages à Francfort, Montréal, Shanghai puis fait un échange universitaire Lima. Au total, il visite 4 villes sur 4 continents en 3 ans d’études. Et c’est pour lui la révélation sur ce que devrait être un voyage : de longs séjours (plusieurs mois) qui laissent le temps de s’imprégner de la culture et de sauter les barrières linguistiques autrement infranchissables. Il y avait la « slow food », réponse moderne à la frénésie consommatrice occidentale, il y a maintenant le « slow travel », réponse de la génération Erasmus au tourisme de masse.

Il lance son blog le 12 décembre 2012 (12/12/12), d’abord avec l’intention de tenir informé ses amis et sa famille. Mais ses articles font rapidement mouches grâce aux réseaux sociaux où l’on partage ses billets sur « comment s’installer et vivre à Montréal/Shanghai… ». Aujourd’hui, Bruno est suivi par 40 000 personnes sur Facebook ou 5.000 Followers sur Instagram. Un succès étonnant qui lui a donné envie de continuer l’aventure si tôt ses études terminées.

Pour ses photos de voyage Bruno utilise du matériel de prise de vue Nikon. Selon lui, l’ergonomie proposée par Nikon est intuitive et naturelle. Comme son budget était limité lorsqu’il était étudiant, il a commencé avec un Nikon D5100 dont le rapport qualité-prix et l’écran orientable étaient des atouts idéals, lui qui aime expérimenter avec des angles de vue originaux et la prise de vue en vidéo. Depuis, il est monté en gamme avec l’acquisition du nouveau plein format Nikon D750, lui aussi équipé d’un écran orientable.

Côté objectif, il utilise le 16-35mm pour la plupart des situations, le 50mm f/1.8G pour les portraits de rue et un objectif Fish-eye.

Son conseil pour la photographie de voyage ? Optez pour une focale fixe, comme par exemple le 35mm f/1.8G ou le 50mm f/1.8G. Les focales fixes sont en effet souvent légères, courtes et très précises. Elles obligent par ailleurs à bouger pour cadrer et font sortir de la zone de confort que peut procurer un zoom ou un téléobjectif.

Sa technique pour approcher les gens qu’il croise est de rendre les rencontres les naturelles possibles : un sourire, de la courtoisie. Etre sympathique et naturel peut débloquer beaucoup de situations. Surtout, il confie ne jamais interpeller les gens dans leur dos : arrivez de face et soyez confiants ; une personne gênée n’inspirera que de la méfiance !

Vous voulez aussi vous lancer dans l’aventure d’un tour du monde ? Tout le monde en est capable, il suffit simplement de se lancer. Pensez juste à prendre un bon sac de couchage résistant au froid et léger, une serviette en microfibres et des lingettes pour pouvoir se nettoyer même quand il n y a pas d’eau. Conseil de voyageur, d’après Bruno, pour entreprendre un tel périple il vaut tout de même mieux avoir un petit pécule de sécurité équivalent à 2 ou 3 ans d’économies (environ 12 000€).

Et pour ses prochains voyages ? Maintenant que le blog est connu et reconnu, Bruno est prêt à repartir pour Singapour, l’Australie et très bientôt pour quelques semaines au Canada !

Bruno Maltor

Blogeur pour "Votre Tour du Monde" et photographe. Son message : on peut vivre en voyageant

Commentaires