Ce mois-ci, on vous emmène aux Açores ! Perdu au milieu de l’océan Atlantique, cet archipel portugais de 9 iles est un paradis de nature, où l’aventure et le ressourcement sont garantis. Avec Elisa, nous visiterons trois iles, Sao Miguel, Faial et Pico. Aujourd’hui, direction Pico, un de nos coup de cœur de notre voyage aux Açores. Cette ile abrite la plus haute montagne du Portugal, du même nom, qui est en fait un volcan.

Pico aime se cacher, disparaître dans une enveloppe de nuages et il n’est pas rare de ne pas pouvoir le voir pendant plusieurs jours. Mais ce matin-là, c’est une autre histoire…

Açores BestJobers Nikon

6H35, réveil matinal, nous ne sommes là que pendant 24h, alors pas question de faire la grâce matinée. C’est les yeux lourds, que nous prenons la route, le D750 dans le sac. Nous nous engageons sur la plus longue ligne droite des Açores : 19km sans une seule courbe. Attention il faut rester concentré.

Açores BestJobers Nikon

La météo est clémente ce matin, les températures sont fraiches mais il n’y a pas un nuage. Le 4×4 file sur les chemins, les dernières brumes se dissipent et mon regard se dirige naturellement vers le rétroviseur… C’est à ce moment là que je découvre Pico au loin pour la toute première fois !

« Pico, majestueux du haut de ses 2531 mètres, dressé au milieu de l’Atlantique »

Açores BestJobers Nikon

Nous garons la voiture en bord de chemin, à cette heure là du matin, nous sommes seuls, la nature se réveille en douceur. Nous grimpons sur la colline à la recherche de la meilleure vue sur Pico. Au sol, une mousse gorgée d’eau nous accueille.

Se mouiller les pieds valait la peine quand je vois Pico, droit en face de nous,  majestueux du haut de ses 2531 mètres, dressé au milieu de l’Atlantique ! D’autant plus magnifique que son sommet est enneigé et que le ciel se teinte de rose.

Açores BestJobers Nikon

Le jour se lève vite… Il ne faut pas trainer. Nous commençons à jouer avec les reflets de cet étang. Elisa part se promener, je cherche des effets de perspective. Je repasse au 70-200mm pour me rapprocher d’elle à l’autre bout du lac. Voir Pico dans toute sa splendeur est une vraie chance et nous l’apprécions pleinement.

Le paysage a des airs d’ici et d’ailleurs, c’est assez étrange, nous n’arrivons pas à dire où nous nous trouvons !  Ces vallons verdoyants nous rappellent l’Auvergne, la vue sur l’océan en plus. Les petites boules de mousse nous font penser aux grasses prairies écossaises, et puis cette terre rouge donne un tel contraste, il y a quelque chose de magique. Mon grand angle (14-24mm) me permet de saisir une grande partie du paysage pour en saisir toute la dimension.

Açores BestJobers Nikon

« Au plus près, nous pouvons distinguer les coulées de lave qui se sont autrefois échappées du cratère »

Les nuages reviennent au galop, ici au cœur de l’océan Atlantique, le ciel reste rarement bleu azur. Quelle chance nous avons eu ce matin ! Les belles photos appartiennent à ceux qui se lève tôt. Tout au long de la journée, Pico recommencera sa partie de cache cache.

Açores BestJobers Nikon

La fin de journée arrive et nous devons déjà nous en aller. Notre avion nous attends pour rejoindre Lisbonne. Depuis l’aéroport, nous ne pouvons plus apercevoir le volcan, caché la tête dans les nuages.

Mais quelques secondes après le décollage, c’est des étoiles pleins les yeux que nous le découvrons à travers le hublot, au dessus de la brume. Au plus près, nous pouvons distinguer les coulées de lave qui se sont autrefois échappées du cratère. Et hop je prépare le 14mm, l’avion va de plus en plus vite, il faut augmenter la vitesse, je passe au 1/2000 sec… Clic… juste avant que Pico ne disparaisse. Décidément, Pico nous aura gâté !

Récit par Elisa & Max (BestJobers)

BestJobers Elisa & Max

ELISA & MAX (BESTJOBERS)

Elisa et Max, un couple de Frenchies globe trotteurs passionné de voyage, d'animaux et de photographie.

Commentaires