Fermer

Un voyage en Inde est toujours un souvenir mémorable. Qu’on l’aime ou pas, l’Inde offre une palette de mille et unes couleurs. Un paradis pour tout photographe. Même si le portrait n’est pas notre spécialité, nous avons pris plaisir en Inde à photographier ses visages et scènes de rue qui font toute la réputation du pays. Ce mois-ci, on vous emmène dans le Rajasthan, en Inde du Nord, avec notre Nikon D750.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Etre un photographe en Inde est un réel sport, par là j’entend que vous aurez envie de tout photographier. Il se passe des choses à chaque seconde et à chaque coin de rue, il faut être attentif et prêt à déclencher. On voit des photos intéressantes partout. Notamment, ce jour où à Pushkar, nous avons croisé cet homme au look et à la sagesse déconcertante. Nous ne pouvions pas passer à coté sans lui demander son accord pour un portrait.

D’ailleurs, beaucoup s’interrogent à ce sujet,  faut-il ou non demander l’accord des personnes concernées ? Il n’y a pas de règle même s’il est préférable de demander à la personne avant, question de politesse. Après, cela dépend des situations mais par exemple lorsque je shoote avec mon 14-24mm, je n’ai pas vraiment le choix que de me positionner très près de mon sujet pour un portrait.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Mais rassurez vous en Inde, les gens sont plutôt friands de photo et se laisse facilement tirer le portrait. Comme cette femme et son enfant, qu’on a croisé à Jaipur. Un beau moment de complicité et tendresse en pleine rue.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Cet homme posait pour un autre photographe à Jodhpur, je suis passé et j’ai discrètement profité de la scène pour prendre ce cliché au 70-200mm.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Lors de notre voyage en Inde du Nord, nous avons eu la chance de vivre de belles expériences aux cotés des locaux, une excellente opportunité pour faire de jolis portraits. On connait un peu plus les gens, tout le monde est plus à l’aise. Nous avons par exemple eu l’opportunité de petit déjeuner chez une famille indienne à Jaipur. Ils habitaient une maison traditionnelle dans un quartier très modeste de la ville. L’ambiance, les couleurs, les saveurs, le sari de notre hôte, tous les ingrédients étaient réunis pour une photo souvenir de ce beau moment simple de partage.

Nous sommes aussi partis en safari dans le désert du Thar près de Bikaner. Notre chamelier a accepté de prendre la pose et nous a aussi présenté à toute sa famille lors de notre retour. Un défilé de sourires et de moues curieuses.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Ce que je préfère finalement, c’est me promener dans les rues, le 70-200mm vissé sur mon Nikon D750, observer et prendre des photos à la volée, rien de mieux pour capter le naturel des gens. J’observe les moments et de loin, je capture les sourires, réactions et attitudes des locaux dans leurs occupations journalières. Il y a eu cette femme au sari rose éclatant, la photo est floue, mais nous aimions la sensibilité qui s’en dégageait.

Et puis, cette dame portant plusieurs kilos sur la tête et son enfant dans les bras, ou encore ce groupe de femmes en pleine discussion et shopping.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Nous adorions nous rendre à l’entrée des temples Hindouistes et observer les vendeuses de fleurs pour les offrandes aux divinités. Toujours de superbes couleurs et des fragrances délicates. Incroyable la quantité de fleurs qui est vendue chaque jour !

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Quand on vous disait que les Indiens acceptent assez facilement de prendre la pose, nous pensions notamment aux enfants. Certains nous réclamaient carrément une photo et nous faisait recommencer s’ils n’étaient pas contents du résultat final. Ils prenaient parfois leur rôle très au sérieux !

En tout cas, nous ne prenions pas de photo lorsque les enfants réclamaient de l’argent, un comportement qu’on ne voulait pas encourager. Il fallait que cela leur fasse plaisir et soit un moment de complicité. D’ailleurs, très souvent, il voulait nous photographier à leur tour en selfies. Nous étions de vraies stars là bas avec notre peau blanche.

La Carte Postale n°9 de BestJobers :

Autre conseil, il suffit aussi de trouver un coin de rue qui vous plaise et d’attendre. Pas très longtemps, on vous rassure. Très rapidement, vous verrez des scènes intéressantes se dérouler et il n’y aura plus qu’à shooter. À Jodhpur, la ville bleue, nous aimions beaucoup ce petit shop devant lequel se mêlaient touristes et locaux. Une femme au sari rose, puis quelques minutes plus tard ces deux enfants rigolant au retour de l’école.

L’Inde n’a pas fini de vous faire tourner la tête ! Nous y retournerons très certainement car elle a ce quelque chose de totalement unique.

Suivez les voyages d’Elisa & Max, Bestjobers à travers leurs cartes postales publiées chaque mois sur le Mag : Carte Postale n°8 en Norvège

BestJobers Elisa & Max

ELISA & MAX (BESTJOBERS)

Elisa et Max, un couple de Frenchies globe trotteurs passionné de voyage, d'animaux et de photographie.

Commentaires