Pourtant proche, nous n’avions jamais vraiment pensé à l’Écosse pour un road trip. Ce pays nous évoquait que châteaux abandonnés, kilt et whisky… Et bien nous avions tord. Si l’on est trop souvent attiré par le bout du monde et des destinations exotiques, on doit bien avouer qu’on a trouvé des coins de paradis en Ecosse. 

Ce mois ci, on vous emmène avec notre Nikon D750 pour un voyage en terres Écossaises, où la nature est sauvage, puissante et l’air vivifiant. Dans le sac, un 14-24mm pour saisir cette nature grandiose et le 70-200mm pour se rapprocher un peu plus près…

Ecosse Luskentyre beach

On part dans les iles Hébrides extérieures, c’est la mi-avril, nous nous envolons sans vraiment savoir à quoi s’attendre, tant en terme de paysages que de météo. Tout est possible dans ce genre de destination ! Il n’y a plus qu’à se laisser surprendre, le Nikon D750 est prêt.

Le premier arrêt sera la mythique ile de Skye que vous pouvez retrouver sur notre blog voyage: Road Trip sur l’Ile de Skye, mais nous avions envie de vous embarquer sur les iles d’Harris et Lewis, finalement peu connues chez nous et pourtant très réputées en Ecosse, notamment parce qu’elles comptent parmi les plus belles plages du pays mais aussi d’Europe voir du monde !

Ecosse paysage lunaire

C’est tout d’abord Harris que nous explorerons. Après avoir vécu en Australie, qui abrite des plages de sable blanc paradisiaques, il est vrai que nous sommes assez exigeants lorsqu’il s’agit de plages …

Harris est incroyable, d’un coté des paysages lunaires et dramatiques, où l’on se sent loin de toute civilisation, et puis de l’autre, des plages idylliques qui nous ont laissées sans mots!

Ecosse Luskentyre beach
Ecosse Luskentyre beach

Il y a Luskentyre beach, une étendue de sable si fin, si blanc, le tout mêlé à une eau d’une couleur d’un autre monde! Des reflets émeraude, turquoise, bleu, c’est extraordinaire ! En fonction des marées, le paysage évolue mais c’est toujours le même spectacle. Et ces dunes… Magnifique.

Ecosse Luskentyre beach
Ecosse Luskentyre beach

Le vent souffle très fort et nous empêchera d’avoir des clichés avec une eau lisse, mais le résultat est déjà pas mal, non ? Et sans filtre polarisant! (Pour ceux qui ne connaisse pas c’est un filtre qui se fixe devant l’optique et qui permet d’enlever les reflets sur l’eau notamment, et donc de rendre la mer encore plus turquoise et transparente !).

Ecosse Cheval Blanc

Pour compléter cette scène d’une beauté irréelle, notre chemin croisera celui d’un cheval blanc, crins aux vents, tout droit sorti d’un conte de fée ! Élisa serait bien parti avec !

Ecosse Phoques

On continue notre route et cette fois, c’est une certaine agitation dans la mer qui attire notre attention. Une colonie de phoques est en train de pêcher et depuis les rochers du littoral, on les observe, curieux. Ces animaux ont vraiment un air sympathique! À l’unisson, ils se mettent à tous nous regarder! Heureusement le 70-200 était vissé sur le boitier, plus qu’a zoomer jusqu’au 200mm pour se rapprocher de leurs frimousses, bon j’avoue un 500mm aurait été le bienvenu. Mais en post-prod je pourrai recadrer l’image vue la qualité de l’optique.

Ecosse Cerfs
Ecosse Cerfs

Lorsque nous découvrons l’ile de Lewis, c’est des cerfs qui nous accueilleront. Camouflés au détour d’un virage, dans des steppes ouvertes, on aperçoit toute une famille. Je sors de la voiture en essayant de ne pas claquer la porte pour ne pas les faire fuir, ils restent immobiles, les oreilles s’agitent au premier déclenchement, ils sont curieux et me laisse prendre une vingtaine de shots en raffale! Assez, ils reprennent leur chemin et nous les voyons disparaître au loin.

Nous sommes aux anges, si certes nous pensions voir des moutons,  nous n’avions pas imaginé pouvoir observer une faune aussi visible et variée, en plein jour. Magique !

Ecosse Mangersta
Ecosse Mangersta

Tout aussi magique fut de se réveiller sur la plage immaculée de Mangersta, de la neige à la plage, oui… Une première pour nous. De ce coté là de Lewis, la côte est jonchée de falaises, l’ambiance est très dramatique surtout au coucher du soleil après une tempête de grêle! Oui la météo peut être capricieuse en Écosse, mais au final pour notre plus grand plaisir de photographe !

Ecosse Mangersta

J’aime jouer avec de petites silhouettes dans mes cadrages pour souligner la grandeur du paysage. Des étendues où nos yeux se perdent à l’infini.

Ecosse Plage Uig

Puis à quelques kilomètres de là, de nouvelles étendues d’eau turquoise se présentent à nous. Un vrai régal! Il ne manquerait plus qu’un peu de chaleur pour pouvoir se baigner ! Dernier stop avant de retourner au ferry, le soleil commence à tomber, nous sommes attirés par des pierres, en haut d’une colline, qui se tiennent droites comme des piquets.

Ecosse Callanish

Bienvenue à Callanish, un ensemble mégalithique majeur de Grande-Bretagne… datant de la pré-histoire. Je sors le 14-24mm, le soleil pointe son nez à travers les nuages, on va jouer avec lui! Pour obtenir cet effet, il faut choisir un petite ouverture, voici mes réglages: f/18, 1/125 sec, ISO 400, 15mm. Il faut maintenant jouer à cache-cache avec une pierre et ne laisser apparaitre qu’un rayon de soleil pour que l’effet apparaisse! La magie opère, on est sous le charme de ces iles !

Récit par Elisa & Max (BestJobers)

BestJobers Elisa & Max

ELISA & MAX (BESTJOBERS)

Elisa et Max, un couple de Frenchies globe trotteurs passionné de voyage, d'animaux et de photographie.

Commentaires