Lorsque nous sommes partis au Népal, nous ne connaissions pas grand chose de ce pays. Première visite dont le but était aussi de réaliser notre premier trek. Si nous nous attendions à côtoyer des montagnes vertigineuses, nous étions loin d’imaginer sa diversité. Le Népal, un petit pays qui a tout d’un grand ! Nous vous emmenons pour une balade photographique avec notre Nikon D750, souvenirs de trois semaines au coeur du Népal.

L’arrivée à Katmandou nous bouscule, c’est que la capitale est plutôt chaotique pour un Européen fraichement débarqué, mais heureusement les différents temples de la ville sont de véritables havre de paix et zénitude.

Le Stûpa de Swayambhunath, construit en honneur à Bouddha, est un des plus anciens sites religieux du Népal. On vous assure que le panorama sur la ville vaut le coup de gravir les centaines de marches pour y arriver! Les drapeaux tibétains flottent dans le vent, les singes vont et viennent, la scène est parfaite pour jouer avec le soleil. Alors je ferme le diaph’ à 16, règle la vitesse sur 1/125s pour obtenir ce flair bien dessiné. Plus le diaphragme sera fermé plus le flair du soleil sera précis. Il est ausi possible de jouer avec le bord d’un bâtiment/sculpture (avec un diaph’ plus ouvert) pour obtenir ce rendu.

La Carte Postale n°10 de Bestjobers :
La Carte Postale n°10 de Bestjobers :

Le spectacle est allé crescendo lorsque nous marchions dans les montagnes sur le circuit de l’Annapurna. À chaque nouvelle journée son lot de paysages à couper le soufle. Partis des rizières et plantations de bananes, nous sommes grimpés à plus de 4500mètres. Le village de Manang et son lac turquoise resteront à jamais gravés dans nos mémoires.

Un lieu de toute beauté photographiable de différente manière. On peut la jouer carte postale parfaite et lisse ou alors trouver un sujet et des éléments pour créer encore plus d’émotion. Ici, Elisa se tient au coté de son cheval et les célèbres drapeaux colorés de prière tibétains permettent de donner vie et sens à ce décor de rêve.

Si le trek n’a pas vraiment eu le final espéré (rapatriement en hélico pour cause de mal des montagnes), j’en ai profité pour immortaliser les montagnes Népalaises depuis les airs. Une perspective totallement différente.

Avec la vitesse de l’hélico, c’est un vrai défi… il faut penser à mettre une vitesse rapide pour éviter les flous, j’étais ici au 1/800s au minimun. Et un conseil, ne collez pas votre lentille à la vitre, vous risqueriez de la casser.

La Carte Postale n°10 de Bestjobers :
La Carte Postale n°10 de Bestjobers :

Puis c’est à Pokhara, deuxième plus grande ville du pays, que nous sommes venus nous reposer après cette éprouvante aventure physique. Le lac Phewa est un endroit comme enchanté. Alors que je photographiais les barques colorées attendant patiemment les prochains visiteurs pour aller faire un tour, mon regard fut attiré par une barque qui glissait sur les eaux emeraudes un peu plus loin. On aurait pu rester des heures à contempler ce lac.

La Carte Postale n°10 de Bestjobers :

Notre voyage se terminera à Chitwan, une réserve naturelle qui fut le premier parc national du pays. Un écrin un pleine jungle où nous avons pu partir en safari observer les crocodiles, des biches, des rhinocéros et une multitude d’oiseaux colorés. Nous aurions même pu y croiser un tigre du bengal ! C’est dans ces moments là que nous sommes ravis d’avoir toujours le 70-200mm à portée de main.

Sans lui, je n’aurais jamais pu immortaliser la vue de ce rhinocéros a une corne, caché dans les hautes herbes là bas au loin! Une optique pratique pour le voyage. Le Népal, une belle surprise !

La Carte Postale n°10 de Bestjobers :

Suivez les voyages d’Elisa & Max, Bestjobers à travers leurs cartes postales publiées chaque mois sur le Mag : Carte Postale n°9 en Inde

BestJobers Elisa & Max

ELISA & MAX (BESTJOBERS)

Elisa et Max, un couple de Frenchies globe trotteurs passionné de voyage, d'animaux et de photographie.

Commentaires