La Nikon School a transféré ses bureaux dans un des plus beaux théâtres photographiques de la Terre, le Serengeti, en Tanzanie, au cœur de ce qu’il est convenu d’appeler le grand évènement animalier de la planète, la Grande Migration. Quelques (heureux) stagiaires ont fait le voyage. Ils vous racontent, avec leurs Boitiers Nikon et leur super Téléobjectifs leurs rencontres.

(Crédit Photo : Florent Luong – Nikon D4, focale F/4, exposition 1/800 secondes)

Femelle Léopard : Cabotine

Une jeune femelle a décidé de nous la jouer star et même  si aucun d’entre nous n’est descendu du 4*4 pour dérouler le tapis rouge, elle nous offrira une séance de prise de vue exceptionnelle : Une magnifique lumière de fin de journée, une proximité étonnante  et une patience propre à combler le plus exigeant des photographes.

Babouin : Transport en Commun

(Crédit Photo : Florent Luong – Nikon D800, focale F/4, exposition 1/400 secondes)

Dans le regard du jeune babouin, toute la tendresse et l’étonnement propre à son âge. Mais aussi la sécurité que lui apporte ce mode de transport si pratique ; C’est qu’il faut beaucoup marcher dans la savane, pour suivre le groupe et ici pas de poussette.

Guépard : la mouche du coche

(Crédit Photo : Olivier Dransart – Nikon D7000, focale F/4, exposition 1/1250 secondes)

Comme s’il savait qu’un photographe dentiste participait à la séance de prise de vue, Un guépard adulte, a choisi de se faire examiner, pour un rapide détartrage. Une mouche est venue voir le résultat.

Rollier : et Hop !!

(Crédit Photo : Michel Fisquet – Nikon D4, focale F/5, exposition 1/1000 secondes)

Le rollier, après avoir saisi cet insecte sur le sol, s’essaye au bilboquet juste pour jouer mais va quand même gober sa proie !

Hippopotame : Combat de coqs

(Crédit Photo :Michel Fisquet – Nikon D4, focale F/4, exposition 1/3200 secondes)

Dans une hippopool (Piscine à Hippopotame), baignant dans une eau que l’on pourrait qualifier d’immonde, il y a foule, peut être une centaine d’hippos. Bien sur la promiscuité  est difficilement supportable, entraînant des rixes particulièrement violentes entre jeunes males.

Masai dans la Plaine

(Crédit Photo : Philippe Cabanel – Nikon D4, focale F/4, exposition 1/800 secondes)

Comme surgi de nulle part, un jeune guerrier massai traverse l’immense plaine à un rythme que tout marathonien aimerait bien adopter. Casse-tête et lance sont sa seule protection contre les mauvaises rencontres, lions, hyènes ou éléphants, nombreux dans la région.

Éléphants en jeu

(Crédit Photo : Patrice Guitton – Nikon D800, focale F/4, exposition 1/3200 secondes)

Alors que nous arrivions dans la zone du Lac Ndutu, nous apercevons un groupe d’éléphants, affairés à se nourrir. Seuls ,2 jeunes ont choisi une autre activité, le jeu et se livrent à une joute amicale, à coup de trompe, de défenses croisées et de course endiablée.

Montgolfière dans le Serengeti

(Crédit Photo : Philippe Cabanel – Nikon D800E, focale F/5.6, exposition 1/640 secondes)

Alors que le soleil vient à peine de se lever, une montgolfière s’élève lentement et majestueusement au-dessus du Serengeti, offrant à ses passagers, le spectacle extraordinaire de la grande migration.

Aigle ravisseur : Tentative de Chapardage

safari_tanzanie_09

(Crédit Photo : Florent Luong – Nikon D4, focale F/4, exposition 1/2000 secondes)

Alors qu’il est occupé à déguster un malheureux lièvre, un aigle ravisseur voit arriver un autre de ses congénères, un pique assiette qui aimerait bien lui aussi, profiter du festin.

Les girafes en famille

(Crédit Photo : Olivier Dransart – Nikon D7000, focale F/8, exposition 1/125 secondes)

Au petit matin, lorsque la rosée recouvre encore les feuilles d’acacias, les girafes se restaurent, dans une quiétude et sérénité toute zen. Bébé reste bien en sécurité auprès de maman.

Récit : Gérard David, formateur Nikon School

Pour découvrir les voyages que propose la Nikon School : cliquez-ici

Commentaires